MAXEROPERA

Défaillogramme, dysfonctionnements, MAXDIAG, MAXEROPERA, MAXFIAB, Méthode Maxer

L’opérateur vit au quotidien des dysfonctionnements de toutes natures

(qualité, sécurité, maintenance, …) Il est de plus en plus souvent, en participant à des groupes projets, au centre de toutes les démarches d’amélioration continue.

Un grand nombre de Techniciens de maintenance sont formés à des méthodes de résolution de problèmes, en particulier sur la Méthode MAXER (MAXDIAG pour les dépanneurs et MAXFIAB pour les techniciens méthodes et fiabilistes), mais leur premier interlocuteur est souvent l’opérateur qui lui donne (s’il est présent) le symptôme qu’il a constaté avant une intervention d’un niveau plus technique.

L’operateur doit être en mesure de transmettre des informations « précises » et factuelles, il doit également être capable de faire une première analyse de la défaillance (Respect des standards, identification des antécédents,…..).

Cette approche permet dans de nombreuses situations de résoudre rapidement les défaillances simples, et améliore de façon sensible la phase de diagnostic pour les cas plus complexes. L’operateur n’est généralement pas formé à cette approche et donc pas en condition d’être efficace. Pour pallier ce manque de niveau de connaissance, il a été décliné la Méthode MAXER au niveau des opérateurs sous le nom de MAXOPERA, une méthode RIGOUREUSE, qui en partant des symptômes observés par l’opérateur, conduit au travers de la chaine causale, à aider à trouver LA CAUSE du dysfonctionnement grâce à sa participation au processus de recherche de la cause de l’incident constaté (Panne de l’équipement, défaut Qualité).

Une défaillance, commence par un Symptôme qui est identifié par un Objet qui présente un Défaut et décrit selon une chaine causale qui est représentée sous une forme graphique qui s’appelle le DEFAILLOGRAMME .

MAXOPERA conserve le vocabulaire de la méthode initiale, qui au départ a été conçue pour améliorer l’efficacité des dépannages mais qui peut s’appliquer à tout types de dysfonctionnements (Qualité, Sécurité, Maintenance).Cette méthodologie et son vocabulaire peuvent devenir le LANGAGE COMMUN de toute l’entreprise pour le traitement des dysfonctionnements et anomalies.

MAXOPERA est une formation courte d’une journée pour les opérateurs, c’est un investissement DURABLE car l’opérateur devient ACTEUR principal dans le traitement des dysfonctionnements et ainsi son comportement évolue vers plus d’autonomie et d’implication. Cette formation se base sur des aspects pratiques, mise en situation des opérateurs sur des problèmes courants et vécus avec une application dans leur environnement de production.